Franchisé : les pièges à déjouer

Piège N°1 : Le franchiseur tarde à vous remettre le document d'information précontractuel (DIP) dans lequel il y a de nombreuses zones d'ombre, notamment aucune information sur les comptes de ses succursales. Vous n'obtenez pas de réponses précises aux questions posées et il vous impose une liste de magasins franchisés à visiter.


Piège N°2 : Le franchiseur vous appâte en gonflant le compte d'exploitation prévisionnel, en sous-estimant vos besoins en fonds de roulement les premiers mois. Vous n'obtenez pas les revenus confortables escomptés et vous ne pouvez pas l'attaquer, car il vous a donné des renseignements "sincères" et n'a qu'une obligation de moyens.


Piège N°3 : "Le franchiseur est impatient. Il vous relance à plusieurs reprises et vous fait signer le contrat de franchise avant que vous ayez trouvé le local. Il exige un gros droit d'entrée, mais pas de redevances. Cela n'augure rien de bon pour l'avenir", prévient Monique Ben Soussen, avocate spécialisée dans la défense des franchisés.


Piège N°4 : Le franchiseur vous impose les services d'une entreprise pour aménager votre boutique, acheter le mobilier et les éléments de décoration, l'équipement informatique à des prix prohibitifs.


Piège N°5 : Le franchiseur vous vend du matériel à un prix correct, mais il ne vous apporte aucun savoir-faire substantiel en matière de gestion, d'approvisionnement, d'outils informatiques... "Ce type de duperie est fréquent pour les laveries automatiques, le développement photo, les distributeurs de boissons et de cassettes vidéo", met en garde Dominique Pialot, auteur de Franchise, le guide complet 2009 publié aux Editions L'Express.


Piège N°6 : Le franchiseur vous impose un stock supérieur à vos besoins. Même si vous parvenez à l'écouler, il immobilise votre trésorerie. "Les NTIC favorisent aujourd'hui la gestion à flux tendu et rendent inutiles les stocks importants", fait remarquer Dominique Pialot.


Piège N°7 : L'équipe commerciale et technique est rarement disponible. Vous n'arrivez pas à joindre qui que ce soit au téléphone et "l'animateur" du réseau ne vous rend jamais visite. Soit celui-ci n'existe pas, soit il est débordé. En principe, un bon franchiseur doit disposer d'un animateur pour quinze franchisés au maximum.


Piège N°8 : Une partie de la redevance est affectée à la publicité nationale. Assurez-vous que l'argent que vous avez versé (en général de 1 % à 2 % du chiffre d'affaires hors taxes) est destiné à la communication de l'enseigne et de ses franchisés. Vous pouvez exiger du siège social qu'il soit transparent sur ce sujet.


Piège N°9 : Le franchiseur peut vous accorder une "fausse exclusivité" sur votre zone géographique. Il s'est gardé la possibilité de commercialiser les mêmes produits ou services dans un grand magasin ou un magasin multimarque.


Piège N°10 : La clause de non-concurrence ne doit pas être trop sévère. Elle est correcte si elle se limite à une année et ne concerne que votre ancienne zone de chalandise.


Piège N°11 : "Au moment de votre succession, le franchiseur peut refuser tous les candidats que vous lui présentez. C'est une situation dramatique qui vous oblige à vendre votre fonds de commerce à un prix divisé par deux ou trois par rapport à celui que vous auriez pu en tirer avec un futur franchisé agréé, déplore Monique Ben Soussen. Au moment de la signature du contrat, vous ne devez pas accepter de clause d'agrément, car le franchiseur en profite pour ensuite refuser systématiquement tout candidat et racheter lui-même le fonds."


Piège N°12 : "C'est une erreur de ne pas vous verser de bons revenus pendant la durée de votre activité, car la plus-value visée au moment de la vente de votre affaire n'est pas toujours au rendez-vous !" tient à souligner Monique Ben Soussen. La franchise vous permet de constituer un patrimoine, à condition de pouvoir vendre celui-ci le moment venu.

Formulaire pour demande de dossier

 


         Vous êtes intéressé par notre concept ?
         Obtenez toutes les informations nécessaires en
         nous envoyant une demande de dossier